Pourquoi j’ai changé de vie

13/02/2017

pourquoi changer de vie
Je dis souvent que c’est à cause de ma maladie que j’ai changé de vie. En fait, c’est la raison qui m’a mise au pied du mur. Mais c’est un enchevêtrement d’idées et de pensées qui m’ont mené à changer totalement ma vie. Ma maladie est seulement un des facteurs déclenchants au fond.

En fait, ma reconversion est le fruit d’un long processus de réflexion qui a vraiment remis en cause toute mon existence.

Vous savez ce que les gens disent lors des conversations métaphysiques. Bah je suis le fruit d’une conversation métaphysique avec moi même. Pas ce genre de conversation qu’on a à 3h du mat avec une bande de gens bourrés et en partant du principe qu’on sait que ça ne mènera à rien.

Je voulais pour parler de toutes ces raisons et ce questionnement existentielle qui est à l’origine de mon changement de vie, qui a provoqué la recherche de sens et l’envie de faire de ma passion mon métier.

Ce qu’on retient en maison de retraite

Je ne sais pas pourquoi mais hier soir j’ai pas arrêté de penser à cette conversation que j’avais eu avec mon pote David. Fallait que je vous le raconte. Je ne vous ai jamais parlé de mon ami David. C’est un pote d’école d’ingé. Lui étudiant en génie des systèmes urbains et moi génie informatique. On est rentré dans la vie active en même temps. On a vu nos carrières avancés et évolués. Entre 2 bières, il nous arrivait de nous demander où on serait dans quelques années.

Un jour, il me raconte cette histoire qui va me rester sur le coeur. Il me parlait de l’expérience d’une de ses amies qui travaille en maison de retraite.

David: “Tu sais de quoi parlent les vieux dans les maisons de retraite ?
Moi: “Non chai pas.
David: “Il parle de leurs enfants et de leurs voyages.
Moi: “Ah ouais…. C’est tout ?
David: “Ouais.
Moi: “Et ceux qui ont travaillé toutes leurs vies, qui n’ont pas d’enfants? Ils parlent de quoi ?
David (d’un air triomphant) : “Bah ils ne parlent pas.
Moi: “Nooonnn ?
J’en reste surprise et choquée. C’est juste un extrait de toutes les choses qu’on peut se raconter lol. David si tu me lis 😛. Je sais pas si tu souviens de cette conversation mais elle m’a marqué. Elle a remis en question pas mal de chose dans ma vie.

À cette époque, ça ne faisait que 2-3 ans que j’étais dans ma carrière. J’avais encore envie de trouver un bon poste dans ma branche, un poste en interne, le job idéal dans la boite idéale.
Cette simple conversation avait jeté un pavé dans la mare. J’ai pas envie de finir dans une maison de retraite (tout court lol) à ne parler que de mes enfants et de mes voyages et encore moins à ne pas parler du tout. Ça m’a fait poser pleins de questions.
Quoi? Ça ne sert à rien de vouloir grimper les échelons? Quand je serai vieille, je m’en foutrais… Quoi ma vie se résumera à ça? Des gosses et des souvenirs de voyages? C’est tout !

One day your life will flash before your eyes. Make sure it’s worth watching.

Vous savez on se dit qu’il y aurait un film sympa à voir quand on va prendre notre dernier souffle. Mais est-ce que ce ne sera que ça? Des rires d’enfants et des voyages. Il devait bien y avoir autres choses.

Ne vous détrompez pas ! J’adoooore les enfants. Je veux en avoir. Mais je ne veux pas que ma vie se résume à procréer et juste perpétuer la vie. point barre. Les voyages j’aime bien mais c’est pas ma passion. À l’époque mon mari me disait qu’il voulait vivre dans chaque pays du monde. Je le voyais comme une fardeau plus que quelque chose d’excitant.

Mais quoi alors? Non, je refusais cette idée d’avoir une vie qui ne sert à rien. Une vie où je finirais dans une maison de retraite et n’avoir que des enfants qui ne viendront peut être pas me voir lol et des voyages qui ne sont pas ma passion.

Je voulais vivre quelque chose de plus grand, de plus excitant, parler d’autre chose en maison de retraite, réaliser mes rêves en fait.
À votre avis, de quoi parlent les vieux qui réalisent leurs rêves?

Vivre et mourir

Petit à petit, au fil de ma reflexion, je me suis demandée. Mais est-ce que notre passage sur terre se résume à naitre, aller à l’école, choisir un métier, avoir une famille, acheter une maison et mourir. C’est ça mon passage sur terre ? C’est ça ? C’est tout ? Qui se souviendra de moi ? Qui viendra sur ma tombe ? Peut être mes enfants, mes petits enfants. Mais c’est tout. C’est pas seulement ça la vie quand même ?

J’ai envie qu’on se souvienne de moi. J’ai envie que ça ait servi à quelque chose, j’ai envie de faire progresser quelque chose.

Quel souvenir souhaiterais-tu laisser dans ce monde?

Il y a des gens dont on se souvient. Il y a des personnalités, des artistes, des personnes qui ont marqué l’humanité par l’art, par leur courage, par leur accomplissement. Je ne voulais pas être oubliée. Je ne veux pas être juste quelqu’un qui vit pour du beurre. Une personne qui a vécu et qu’on oublie.

Ce n’est pas par pur ego que j’ai envie de laisser ma trace sur Terre. Mais est-ce qu’il faut juste accepter de faire les choses petits, ne rien changer, faire ce qu’il faut, vivre une vie bien comme il faut et mourir. Je ne crois pas que ce soit pour cela qu’on vive. Si on le veut, on peut changer les choses. On peut avoir un impact positif. On peut avoir un impact au delà de nos vies.

J’ai envie d’exister, de vraiment exister. Exister au delà de cette vie, de cette existence. Je veux qu’on se souvienne de moi même après ma mort. Que mes mots, mes idées, ma fougue, mon courage, mes choix de vie subsistent au delà de ma mort physique. J’ose espérer me réincarner et voir mes idées continuer à vivre.

Ce que je dirai à mes enfants

Une autre raison, je veux dire à mes enfants: “Réalise tes rêves. Suis ta passion.

Aujourd’hui, je n’ai pas encore d’enfants. Mais un jour, je voudrais leur dire ça. Je me suis promise que je leur dirai. Sauf que je ne suis pas de celle qui dit les choses et qui ne les démontre pas avant. Bref. J’avais besoin de réaliser mes rêves et leur montrer que c’est possible. Et puis leur dire à mes enfants. Les actions ont plus de poids que les mots.

Parce que je voulais dire ces mots à mes enfants que j’ai entamé mon changement de vie avant même leur naissance sachant que ça prendrait du temps. Parce que je voulais réaliser mes rêves et que je veux que mes enfants réalisent les leur, que j’ai changé toute ma vie.

Voilà pourquoi j’ai changé de vie.
Vivre une vie dont je vais parler en maison de retraite lol. Une vie pleine d’excitation, une vie où j’améliore le monde, une vie où je montrerais à mes enfants que je réalise mes rêves et pour qu’ils sachent que c’est possible. Cette vie là, je la raconterais entre 2 parties d’échec ou de cartes à mes copines de la maison de retraite.

Mais je vous ai pas dit mais mon plan c’est pas de partir à la retraite en fait. Mais je choisirais de continuer à faire ce que j’aime quand je serais vieille. Ultra vieille. Je me disais à un moment que je voulais avoir une librairie et un salon de thé avec mon chat. Mais je crois que j’ai besoin de mettre à jour mon rêve de retraite.

Je continuerais à écrire, coacher, faire des conférences, j’aurais un merveilleux jardins, plus beau que celui de Monet où j’irais me promener chaque jour.
J’ose imaginer que je fermerais l’oeil sur ma vie satisfaite, heureuse en paix, avec le bonheur et la plénitude d’avoir fait quelque, d’avoir laisser ma trace et d’avoir améliorer le monde à ma façon.

You Might Also Like

17 Comments

  • Reply maman délire 13/02/2017 at 13:50

    j’ai envie de rajouter quelque chose : avant d’arriver en maison de retraite (et faire des courses de fauteuils avec ma copine cri, on se l’est promis !) déjà aujourd’hui, quand je rencontre quelqu’un, et qu’il me demande ce que je fais comme métier, je n’ai pas envie de répondre, ou alors “un boulot administratif, sans importance…” voilà ce qui a été pour moi un des déclics. je n’en suis qu’aux prémices de l’aventure.. et à mes enfants, qui sont déjà là, je leur dirai de faire ce qu’ils aiment, et pas le métier que j’aimerai qu’ils fassent.. ils verront que leur maman a changé pour faire ce qu’elle aime.. c’est ça aussi qui me fait avancer !

    • Reply Anna 13/02/2017 at 14:10

      Ouiii avoir le bonheur de dire qu’on fait un métier qui nous passionne, qu’on aime. Que non seulement on puisse dire à nos enfants qu’ils peuvent le faire mais leur montrer et au fond même pas besoin de leur dire mais qu’ils puissent voir que c’est possible et qu’aujourd’hui nous le faisons. Les actions peuvent se passer de mots parfois. Les enfants nous regardent vivre et nous s’inspirent de chaque action.

  • Reply Elisa 13/02/2017 at 20:41

    Je suis d’accord et en même temps, je ne suis pas à l’aise avec ton texte. Je crois que c’est parce que je pense que c’est plus facile quand on a un minimum d’argent de côté. Sans argent, quoi qu’on dise, c’est extrêmement difficile de réaliser ses rêves…Du coup, c’est un peu culpabilisant de lire ça…et puis qui te dit que parmi ces vieux en maison de retraite, il n’y en avait pas certains dont le rêve était de voyager et d’avoir des enfants, simplement. En fait, en te lisant, j’ai un peu l’impression que certaines vies auraient plus de valeur que d’autres…ou qu’il y aurait une hiérarchie de valeur de vie. Désolée, si ce n’est pas ça que tu as voulu exprimer

    • Reply Anna 13/02/2017 at 21:40

      Bonjour Elisa,

      Je suis contente que mon article te fasse réagir et que ça soulève des questions en toi.

      Mon texte n’a pour but d’insinuer que certaines vies ont plus de valeurs que d’autres ou encore moins de culpabiliser les gens. Mais ça dépend surtout des choix de chacun. C’est un point de vue très personnel. Il est extrêmement important pour moi de réaliser mes rêves. Ce n’est pas aussi important pour une autre personne j’imagine. Ça a débuté un changement de vie dans mon cas. Pour d’autre personne, ça ne sera peut être qu’un souhait.

      Si pour des personnes avoir des enfants et voyager ce sont leurs rêves. C’est le pied pour eux. Je suis heureuse qu’ils aient eu cette vie :). Mais ce ne sont pas mes rêves.

      Je sais à quel point il est difficile de réaliser ses rêves 🙂 avec ou sans argent. Mon blog est là pour inspirer et aider les personnes à y croire et aller à la poursuite de leurs rêves et au delà de leurs blocages.

  • Reply Allumer les couleurs 14/02/2017 at 00:53

    Un bel article que voilà ! Pour moi aussi c’est très important de réaliser ses rêves, au moins de tenter de le faire ! ce n’est pas toujours simple mais bon…Pour avoir un peu tenter l’expérience et pour être entrain de la partager à mon grand fils en ce moment même, je dirais qu’il faut mettre ses peurs au panier… En voulant réaliser ses rêves, on prend des risques et l’on apprend à vivre avec l’insécurité ! Si j’arrive à le vivre pour moi, je suis parfois inquiète pour mon fils.
    J’ai du mal à croire qu’aujourd’hui faire ce que l’on aime soit “tranquille” comme expérience mais je crois dans la profondeur et le sens de cette démarche !

    • Reply Anna 14/02/2017 at 12:36

      Oui, exactement vivre ses rêves, c’est difficile. C’est apprendre à danser avec la peur, l’incertain, le doute, l’impossible. Tout ça à la fois. ça nous challenge. Mais au combien ça nous fait grandir ! En vivant ton rêve tu inspires tes enfants. Aie confiance dans la capacité et le potentiel de tes enfants. Nous avons tous une ressource infini. Tu lui transmets l’inspiration de pouvoir vivre les rêves. C’est le plus beau des héritages :D.
      Faire ce qu’on aime est un parcours du combattant… Mais c’est pour ça qu’il a autant de valeur.

  • Reply Elisa 14/02/2017 at 09:29

    ok c’est plus clair maintenant 🙂

  • Reply Corinne (Couleur Café) 14/02/2017 at 12:30

    Joli article ! Joli blog ! J’adore !

    • Reply Anna 14/02/2017 at 12:33

      Merci Corinne !

  • Reply elisamarnet 14/02/2017 at 16:17

    je suis bien d’accord….c’est une belle idée. mais c’est vrai que je ne sais trop comment la mettre en place 🙁 c’est compliqué en effet, mais ça doit valoir le coup

    • Reply Anna 14/02/2017 at 16:55

      Bonjour Elisa, ça commence par un idée un jour, on se dit qu’on aimerait bien. Puis la situation évolue. On se rappelle qu’on avait ce rêve qu’on a laissé pendant trop longtemps dans un coin de sa tête. Ce qu’on fait pour être plus heureuse, ça ne marche pas. Intuitivement un jour on se dit mais j’ai beau faire ce que les autres font et faire ce qu’il faut “je ne suis pas plus heureuse”. Un jour on trouve le courage, la folie d’aller poursuivre ce rêve parce qu’on a tout essayé. Oui ce n’est pas évident. ça a l’air plus facile pour d’autre mais ça ne l’ai jamais. Oui ça vaut le coup. <3

  • Reply Aline - Graphiste illustratrice 14/02/2017 at 23:51

    J’ai beaucoup aimé lire ton article qui me parle beaucoup!
    Car effectivement, je suis aussi passée par cette étape de réflexion, il y a quelques années quand j’étais perdue, niveau professionnel, du coup, ça m’a rappelé cette période (qui ne me manque pas du tout).
    J’ai des rêves beaucoup et surtout j’adore créer et aujourd’hui, je suis une addict de la création (bon j’essaie d’équilibrer quand même) =p.
    Et depuis que je suis devenue entrepreneure et aussi que j’ai appris à mieux me connaître et à agir pour faire ce qui me parle, eh bien ma vie a plus de sens, c’est comme si j’avais enlevé un voile sombre qui rendait ma vie plus claire. Juste magique =p.

    PS: j’aime beaucoup ton article! et je pense que je vais le partager à ma communauté du Dream Challenge (j’ai créé un défi pour inspirer les gens à réaliser leurs rêves, ça correspond bien à ton article, mes abonnées adoreront lire ton article!)

    • Reply Anna 15/02/2017 at 19:28

      Merci Aline. Oui j’aide les personnes qui ont ce début de réflexion ou qui n’ont pas encore cette réflexion à les amener là où tu es aujourd’hui. Une vie qui ait plus de sens, peut être l’entreprenariat, la création, une confiance dans la vie et surtout en eux même.

      Je suis heureuse que ça te parle. Et merci pour le partage dans te communauté 🙂

  • Reply Isabelle 20/02/2017 at 16:35

    J’ai beaucoup aimé la sincérité et la force de votre article, si chargé de volonté et d’espérance.
    Bravo pour votre enthousiasme, votre élan pour durer jusqu’après votre retraite !…et même après. Viser la pérennité, quelle belle motivation ! Mais en quoi laisser une trace de vos réalisations est si important pour vous ? Une de mes clientes est préoccupée par la même chose.

    Je rajouterai qu’Il est important de préserver l’équilibre vie privée/vie pro pour harmoniser l’ensemble, être bien et diffuser ce bien-être autour de soi.
    Réaliser ses rêves demande de la détermination et du courage; c’est un vrai challenge.

    Isabelle Folliard
    http://www.i-Coaching .fr

    • Reply Anna 20/02/2017 at 17:05

      Bonjour Isabelle, haha vous me posez une question de coach? “En quoi est-ce important…” 🙂 Je reconnais ces questions à 10 km. Je vais y répondre. C’est important pour moi de laisser une trace parce que je pense qu’on ne fait pas qu’exister et mourir, mais qu’on est là pour créer, changer, améliorer et rayonner.

      Je trouve perso que le mot équilibre vie privée/vie perso c’est un bien grand mot. On a besoin de préserver sa vie privée quand on fait un travail qui ne nous plait pas je pense. Mais depuis que je fais de ma passion mon boulot tout ce que je dis je vis est une expression de ce que j’aime autant dans la sphère perso que la sphère pro. Il s’agit de créer une vie pro et perso qui me corresponde. ça revient au même au final.

  • Reply Dominique de Je Mérite Mieux 07/03/2017 at 10:52

    Merci Anna pour ton très beau texte, qui amène à s’interroger sur le sens que l’on donne à sa propre vie.
    J’ai beaucoup aimé lire ton article. Vraiment bravo.

    Pour moi, peut-être plus important que les actes qui auront jalonnés notre existence, c’est le bonheur que l’on y a trouver où pas.

    Car peut-importe que l’on soit carreleur, astronaute, salarié, haut dirigeant, as-t’on été heureux et surtout, à t’on rendu les autres heureux?

    L’important c’est ce qu’on laisse comme traces, oui, mais aussi ce qu’on à fait pour soi et pour les autres.
    C’est cette nourriture dont notre âme à tant besoin, et dont la faim ne se tait jamais.

    A très vite ^^

    • Reply Anna 07/03/2017 at 11:37

      Merci Dominique ! Oui c’est le bonheur qu’on trouve sur notre chemin. Il n’y a aucune gloire à faire pour faire 🙂 C’est la joie, l’amour, le bonheur avant tout qui donne du sens à nos vies.
      Quand on va au delà de la vie qui nous est imposé ou qu’on s’impose et qu’on commence à nous nourrir cette partie de nous qui a besoin de sens et de s’accomplir, on répond à l’appel de notre âme.

    Leave a Reply