A ma lectrice idéale

06/01/2017

coach de vie - lectrice idéale

Pendant longtemps, je ne savais pas pour qui je bloguais, pour quelle audience. Ça m’a beaucoup perturbé. Je me demandais si les gens allaient aimer, si je disais des choses compréhensibles, si ça allait les intéresser tout simplement. J’étais assez perdue. Il n’était pas facile pour moi de bloguer dans ces conditions.

Ma lectrice idéale

On vous dit toujours de parler à une lectrice idéale ou une cliente idéale qu’il faut la connaître sur le bout des doigts, savoir ses problèmes, ses habitudes, ce qu’elle mange… A un moment donné, j’avais presque laissé tomber cette idée parce que ça m’agaçait. Et je n’arrivais pas à écrire pour moi même (faut apprécier ce qu’on écrit hein 😉 ) et pour une personne fictive et ne pas savoir si ça lui parlait ou pas. Fallait être moi même et en même temps se mettre dans les chaussures de quelqu’un autre.

Le mois dernier, j’ai eu ma réponse. Ma lectrice idéale, ma cliente idéale ! (pfffiouf grand soulagement) C’est pas quelqu’un que je ne connais pas, une personne lambda qui a tel ou tel problème. Ce n’est pas non plus la moyenne de toutes les personnes qui m’ont contacté.

Qui aurait besoin de mon aide et mes conseils? (Roulement de tambour )
Bah moi même !! Ma cliente idéale, c’est moi il y a 2 – 3 ans.

Quand j’étais tellement bloquée dans mon travail quand je désespérais, quand je croyais être la seule, quand je ne savais plus à quel saint me vouer. Cette Anna complètement désespérée. Cette version de moi même qui était perdue, qui ne savait pas par où commencer, qui cherchait désespérément de l’aide mais qui ne trouvait aucun témoignage, aucun blog qui résonne avec elle.

Anna 2014

Je voulais vous présenter cette Anna 2014:

Anna 2014Elle n’en pouvait plus du tout de son travail mais avait du mal à sortir la tête de l’eau et était complètement dégoûtée du travail, qui voulait tellement changer de carrière mais ne savait pas du tout comment faire. Elle ne voulait plus attendre seulement les week-ends, les vacances, la retraite pour enfin vivre !

Elle avait tellement peur de tout lâcher, de tout risquer pour quelque chose qu’elle pensait presque impossible “faire de sa passion son travail ». Elle avait terriblement peur de tout perdre.

Elle avait tellement envie d’y croire. Elle voulait trouver sa vocation, avoir ses réponses. Elle ne supportait plus sa réalité, ses lundis cauchemardesques. Elle voulait une carrière qui ait un sens, où elle puisse s’épanouir vraiment, où elle aurait de la joie de se lever le matin pour faire ce qu’elle aime, elle voulait un métier qui puisse faire avancer le monde. Elle voulait aider les autres.

Elle se sentait coincée dans un métier et une entreprise qui ne lui convenait plus. Mais ça lui apportait la sécurité, le salaire, les 5 semaines de vacances et énormément de RTT. De quoi elle se plaignait hein? Elle aurait dû s’estimer heureuse. Elle aurait dû vouloir être manager, progresser dans sa société. Non. Elle dépérissait intérieurement.

Elle voulait changer mais il y avait une telle inertie en elle qui l’empêchait d’agir et d’avancer. Plus le temps passait plus la situation s’empirait, elle se regardait être impuissante. Mais elle n’en était que trop consciente. Elle n’arrivait pas à en parler autour d’elle de peur de passer pour une folle.

Prête pour lui parler

Cette version d’Anna est ma lectrice/cliente idéale. Je connais ses doutes, ses peurs, ses habitudes, ses envies, ses rêves, sa vie.

En lui parlant à Anna, je vous parle à vous tous. Toutes les personnes qui ressentent les même doutes et partagent les mêmes peurs, les mêmes rêves, les mêmes envies.Durant cette dernière année, j’ai lu beaucoup de témoignages de personnes qui m’ont contacté. C’est fou comme j’avais l’impression de lire Anna 2014 à travers leurs mots.

Tant que ça sert à Anna 2014, que ça apaise ses doutes, que ça lui fasse sentir moins seule, que ça lui apporte des conseils, des réponses, je veux lui dire. Je veux l’atteindre. Je veux que mes écrits lui parviennent et lui apportent quelque chose.

Maintenant, dès que je me demande si je devrais partager une chose, la question que je me pose est “Est-ce que ça serait utile pour Anna 2014 ?” Si oui je le fais. Il est beaucoup facile d’écrire et de m’adresser à elle directement 🙂

Jusqu’à présent, je crois que je n’arrivais pas trop à parler à cette Anna parce que je pense que j’avais besoin de faire mon chemin et me sentir complètement légitime. Je n’avais jamais osé trop parler de mes difficultés. Je l’ai fait mais je me suis toujours retenue. Quelque part en moi, je pensais qu’une coach devait être parfaite. Je voulais parler de mon histoire mais sans dévoiler mes difficultés. Ce schmilblick est la principale raison pour laquelle je n’ai pas pu bloguer pendant des mois en la moitié 2015 et début 2016.

Maintenant, je n’ai plus peur d’admettre que j’ai eu peur. Je ne suis pas parfaite loin de là.

Je ne suis plus cette version d’Anna. J’ai trouvé mes réponses. J’ai su avancer.

Tout pour elle

À l’époque, quand j’étais bloquée, quand j’avais du mal à m’en sortir, il y avait des choses que j’aurais tellement voulu entendre, lire, des encouragements. Aujourd’hui, je le fais pour moi et toutes les autres personnes qui sont dans la situation d’Anna 2014.

J’ai envie de lui dire plein de chose. J’ai envie de tout lui transmettre, lui insuffler tous mes espoirs, mon énergie, toutes les plus belles leçons pour qu’elle puisse avancer sur son chemin. Je crois en elle. Je la sens tellement bloquée. Mais elle a cette soif d’avancer et de s’en sortir.

Mon voeux aujourd’hui pour 2017 est de donner les outils, l’inspiration pour la Anna 2014 pour qu’elle devienne qui elle est, qu’elle trouve sa voie, qu’elle garde espoir.

Je voulais vous la présenter avant de débuter mon blog cette année 2017.

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Marine 07/01/2017 at 10:07

    Merci Anna pour ce texte magnifique ! A travers les peurs que vous avez dû affronter ce sont les nôtres qui résonnent…
    Se dire que vous avez trouvé votre voie et que vous vous y épanouissez eh bien cela donne un vrai espoir alors encore merci pour ce message =)

    Marine

    • Reply Anna 12/01/2017 at 19:17

      <3 Merci de me lire. Si mes mots résonnent et vous aident. Je suis dans ma voie et ma mission :).

  • Reply Toi, tu feras le chemin – Do What You Love 13/01/2017 at 16:52

    […] jour, tu deviendras moi (Message à la Anna 2014) Un jour, tu vivras ton rêve. Un jour, le rêve n’existera pas que dans ton imagination. Parce […]

  • Reply Elisa 23/01/2017 at 00:10

    Bonsoir à Anna 2014 et à Anna 2017 🙂

    • Reply Anna 23/01/2017 at 16:42

      Bonsoir Elisa 🙂

    Leave a Reply